Par Franck, le 17-10-17

Publié le 17 Octobre 2017

Cher Pascal,


Et non, je ne vous oublirai jamais, souvent je pense à vous . Bien des fois, je fais référence à votre pensée dans laquelle je me reconnais tant. Je garde votre correspondance précieusement , fièrement. 


Je me console du manque de vous lire, avec Philippe BESSON, votre ami. Vous auriez tellement aimé son avant dernier livre. 


J'aurai aimé connaitre vos "sentiments" pour notre Prėsident .... et tant de choses encore dont votre départ prématuré nous prive.


Refermant votre dernier Journal, j'écris ceci : "J'appréhendai les dernières lignes... J'aurai voulu retenir les mots . J'ai refermé le livre, essuyé une larme, éteins la lampe, ... pour ne pas me rendormir. Il est 3h10 le 22 janvier 2009. Cette fois, c'est bien fini, Jean-Claude n'écrira plus."


Désormais nous continuerons à vous faire vivre !


Franck L

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article