24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 08:05

Le 5 février 2009, la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris a rendu un jugement qui lave l'honneur de Pascal : la république du Niger et la Licra (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) ont été déboutées de la plainte pour "provocation à la discrimination et à la haine raciale" qu'elles avaient déposée contre lui en décembre 2006.

Ce jugement, relayé par une dépêche de l'AFP, n'a eu à ma connaissance aucun écho dans la presse, si ce n'est un article de France-Dimanche du 13 février 2009. Seul France-Dimanche a donc fait cet effort de réparation. Les journaux à grand tirage qui, à l'hiver 2006, ont entretenu sur Pascal une polémique assassine sont singulièrement muets aujourd'hui. N'y a-t-il pas pourtant pour eux une obligation de réhabiliter ce qu'ils ont mis tant d'acharnement à détruire - l'honneur d'un homme ?

Didier Ouvrard

commentaires

audrouhin 02/03/2009 12:04

MERCI DIDIER§ JE VIENS AUSSI DIRE ?QUE TOUTE LA PRESSE EST La ,pour venir faire leurs articles pour salir les gens!mais quand il s'agit de dire haut et fort qu'il est lavé de toutes accusations là plus de presse sauf là france dimanche!!!mais les autres motus et bouche cousue!! JEAN -CLAUDE a souffert de cette accusation contre lui !alors que jamais j'ai entendue personnellement parler JEAN-CLAUDE DE RACISME!!merci pour ce jugement rendu a son honneur !!mais c'est trop tard!!jacotte

Annie 24/02/2009 18:50

Chers Amis de Pascal, Cher Didier,
Vous, son ami fidèle, merci de venir dire, ici ce que tous pensent. Vous savez, vous si proche de lui, quelle douleur fut la sienne, lors de cette cabale.
Seuls ses mots disent, mieux que je ne le ferais, cette blessure qui ne se referma jamais :
"qu' on puisse me regarder comme si j' étais le diable, m' est insupportable...j' ai pensé sans arrêt à F. Mitterand, qui m' a appris à dominer les tempêtes. c' est lui qui m' avait dit cette phrase de CHARDONNE -Le mépris est un sentiment paisible, hors de toute jalousie et de toute haine -" (VSD 17/01/07)
Souhaitons donc, que les médias qui firent des fortunes, sur l' honneur bafoué d' un homme, aient l'honneteté de publier, dans le même format que leurs injures, les lignes, lui rendant son intégrité.
Je ne souhaite qu 'être démentie, hélas mon réalisme, me laisse penser que ce ne sera pas le cas.
A tous, à Didier en particulier, j' adresse mon amical souvenir.
Annie de G.

evelyne 24/02/2009 15:36

Oui Didier, lorsqu'il s'agit de détruire l'honneur d'un homme, certains y mettent beaucoup de talent, mais pour reconnaître leur erreur ( appelons cela une erreur) plus personne....
Car, enfin, je ne vais pas revenir sur cette polémique, mais on sait que Pascal n'avait pas la langue de bois, et si ses détracteurs au lieu de l'attaquer sur la forme s'étaient penchés sur le fond de sa pensée, ils auraient bien été obligés de reconnaître qu'il n'y avait aucun racisme dans ses propos ..

martine 24/02/2009 10:43

Tout a fait d'accord avec vous cher Didier. Mais de nos jours il n'existe plus de valeur moral pour quoi que se soit ni qui se soit, chacun pour soi , les vaches sont bien gardées,dit'on.Quand ça arrange les médias,on en fait les gorges chaudes, tirage oblige, mais quand il s'agit de réparer plus personne, on a la mémoire courte. Pour moi seul compte sa famille c'est très important pour eux, justice est faite, comme si nous en avions douté nous ses vrais amis. Dormez en paix cher Pascal il y aura toujours quelqu'un pour vous défendre, nous savions nous l'homme que vous étiez. Amicalement a tous . Marine de B.

Mary 24/02/2009 09:35

C'est vraiment honteux !
J'ai aperçu Pascal hier soir dans l'émission de Mireille Dumas, lorsque la chanteuse H. Ségara faisait ses débuts chez lui et ce fut quatre secondes de bonheur.
Amicalement.
Mary

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles