9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:10

Vous m'aviez écrit que la vie mérite d'être vécue. Et vous avez vécu la vôtre.

Voilà trois ans, que vous manquez, voilà trois ans que nous nous battons pour que votre souvenir ne disparaisse pas. Parce que n'êtes pas un souvenir. Parce que votre présence, votre affection se ressentent encore aujourd'hui. Parce qu'on ne peut réduire votre existence à l'oubli.

Je m'étonne de voir anéanties vingt-trois années de votre vie télévisuelle durant lesquelles vous combattiez les idées reçues, durant lesquelles vous transcendiez les avis sur l'inutilité de la chanson française. Vous avez pourtant su porter les aspirations de tant de générations qui se reconnaissaient dans votre travail quotidien puis dominical.

Il ne nous reste rien de cela, si ce n'est quelques vidéos parsemées çà et là sur internet. Voilà le constat qui peut être fait. Que triste constat injuste !

Bien sûr je vous serai toujours reconnaissant des rencontres faites, grâce à vous. Rencontres improbables mais qui sont révélatrices de l'homme que vous étiez ; fidèle, sincère, touchant, excessif mais tellement incroyable.

Comme le disait Barbara, je vous remercie de vous.

R.H.

commentaires

Marianne 10/05/2011 18:24


Eh oui, quelle tristesse, quelle ingratitude de la part de tout l'audiovisuel français ! une vraie honte, même MD que l'on croit si gentil n'a pas fait la moindre allusion à tout ce que tu as
représenté pour la chanson française, alors qu'apparaissant à tes côtés il avait toujours "l'air sincère et si gentil"..JMM non plus, pas un mot, pas une phrase....

Enfin, nous nous t'aimons "pour de vrai" et tu es dans nos coeurs toutes les secondes qui passent, merci Ronan, merci Annie, merci à tous de lui être fidèle...

Je vous embrasse...

Marianne


Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles