14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 07:06
1 La vie sans lui


"Seule la mort me délivrera d'Elise", écrivait-il à bout de souflle, mais il n'a pas osé désobéir le moment venu.
"Il y a dans la voix d'Elise un je-ne-sais-quoi de si impératif qu'on se croit obligé d'accourir tout de suite. Depuis que je m'en suis aperçu, je me fais un malin devoir de ralentir le pas. Rien ne l'exaspère, comme ce genre, comme ce semblant de résistance."

L'aveu est patent. Les victimes s'attachent finalement à leurs bourreaux. Chacun sait cela, paraît-il. Moi aussi, mais cela me tue. Jouhandeau se plaisait en victime, il savourait sa grandeur en capitulant devant Elise impériale. Morte avant lui, c'est encore elle qui décide. Il a l'éternité pour geindre.

La vie sans lui de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles