16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 10:22
1 La vie sans lui


Que valent les promesses d'amitié éternelle, les serments d'amour définitifs prononcés dans l'extase d'un moment, répétés parfois même des années durant ?

Rien. Les amants d'hier se déchirent d'autant plus qu'ils se sont aimés, les amis d'autrefois perdent la mémoire, la photo des jours heureux tremble entre nos doigts.

On a beau savoir tout cela, on croit toujours pouvoir échapper à la vilénie, à l'ingratitude. A Rousseau qui prétend que l'homme est censé être bon, François Mitterrand répondait :"Ceux qui croient encore cela à un certain stade de leur vie, je leur promets bien des souffrances, bien des désillusions."

Nous y sommes, c'est l'éclaircie provisoire dont il faut se contenter.

La vie sans lui de Pascal Sevran

commentaires

Annie 16/05/2009 17:00

Bonjour à tous,

Quelle lucidité dans les oeuvres de Pascal.Bien sûr, j'ai lu cela un jour... aujourd'hui remettre en valeur ses mots, prend un sens plus aigu.Telle une leçon de vie,il vient nous redire: méfions nous de nos emportements d'un instant,des amitiés factices, des fidélités sans lendemain. Avec l'aide de Rousseau ou de F.Mitterand, il nous réapprend la limite entre durable et superficiel.Merci de faire revivre la mémoire de Pascal Sevran, écrivain de talent,celui que je préfère.
Amical souvenir à tous.
Annie

patoune33 16/05/2009 12:02

Bonjour, enfin un extrait qui me donne envie de lire Monsieur SEVRAN, moi néophyte de sa littérature .
Merci beaucoup, d'autres me conviendront à merveille ainsi qu'à tous ceux qui, comme moi, attendaient autre chose que des commentaires sur l'homme de la télé.
Bonne suite à ce site qui commence enfin à me donner envie d'y revenir.
PATOUNE33

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles