21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 16:01
4 Lentement, place de l'église
Saint Laurent s'avance vers nous, plié en trois comme le S de son nom. On dirait qu'il va tomber. C'est son dernier rendez-vous avec nous. Des femmes pleurent mais il ne les voit pas. Saint Laurent ne voit personne.

Il regarde ses longues mains si précieuses et se penche pour lire un texte.Il va nous annoncer ce que nous savons déjà : il s'en va. Il gardera pour lui désormais ses tours de magicien et nous sommes émus. Nous ne savons pas très bien pourquoi, nous le sommes. Paris aura d'autres fêtes, d'autres princes s'impatientent, le bal continuera sans lui et sans nous qui ne seront plus jeunes longtemps. Le grand escogriffe se redresse lentement, soulagé et vainqueur il se déplie comme le Y de son prénom et rentre son ventre comme nous qui n'entrons plus dans nos costumes Saint Laurent d'autrefois.

Lentement, place de l'église par Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles