3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 12:10
3 On dirait qu'il va neiger


Demain je serai de nouveau à l'ombre de lui. Je rentre à la maison. L'été me serait insupportable ici où il n'est pas, où il n'a jamais été. Je rentre à Morterolles, c'est-à-dire chez nous, où il m'attend sous son chapeau de paille blanc à larges bords, une marguerite entre les dents. Il l'enlèvera pour m'embrasser et la posera sur mon oreille. Il aura fait couper ses cheveux très court, et retrouvé le maillot violet que je cherche depuis trois ans et qui lui va si bien. Je lui dirai qu'il fait trop chaud, il imitera le chant du coq pour se moquer de moi en accrochant ses longs bras autour de mon cou, et nous serons heureux  d'être en vie.
A l'ombre de lui, à ma place, je n'avais à me plaindre de rien. Nous nous suffisions. Notre amour n'était pas imaginable, nous n'avions rien à craindre, ni de nous ni du monde. Nous étions disposés à l'ordre éternel des choses et du temps.

On dirait qu'il va neiger de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles