Hyperview : Pascal Sevran chez Thierry Ardisson

Publié le 14 Février 2010


Pascal Sevran passé au crible des questions de Thierry Ardisson. Pascal Sevran explique que pour lui, la fidélité est du point physique une énorme hypocrisie. Ensuite, il évoque sa jeunesse , son premier amour, Monique, son vrai nom : Jean Claude Jouhaud, ses débuts dans la vie active comme garçon-coiffeur, son rendez-vous raté avec Charles Trenet, son admiration non béate pour François Mitterrand. Son statut d'animateur lui inspire la prétention de "se faire regarder, se faire admirer". Il ne dément pas son goût pour la nostalgie, "un moteur pour l'homme", pour les chansons populaires et les grandes voix parmi lesquelles, à titre d'exemple il ne classe pas Jane Birkin.

27-02-1990

Rédigé par Ronan

Publié dans #Multimédia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article