Par Annie, le 22-12-10

Publié le 22 Décembre 2010

Chers amis de Pascal,
A l' approche de Noël, je vous souhaite à tous, d'excellentes fêtes de fin d'année. Puissent ces moments vous offrir le bonheur d'être entourés de ceux que vous aimez.
Une pensée plus particulière aux personnes malades, démunies ou seules. Cette période-là est pour eux une épreuve supplémentaire, je ne les oublie pas.
Je laisse Pascal conclure, ses mots du 25 décembre 2001 nous disant qu' il veillait sur la tradition à sa façon :
 
"Jamais le sapin de Noël n' a été aussi imposant, les jardiniers ont failli renoncer à l'installer dans le salon. Prudy et Christiane se sont appliquées deux jours durant à l'apprêter comme un roi. Nous le replanterons sous la fenêtre de la chambre de Stéphane, à la place exacte du géant que la tempête de l'an passé a déraciné. Les sapins de la propriété sont des sentinelles de ma vie avec et sans lui.Tous ont une histoire particulière, ils m' encerclent, me protègent. Je leur parle de lui, de moi pauvre de moi. Ce monologue n' a pas d' autre objet que nous dans la splendeur de notre amour, quand les sapins étaient petits."
 
Joyeux Noël à tous, amicales pensées en souvenir de Pascal. Annie

Rédigé par Ronan H

Publié dans #Témoignages et mémoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Soler 27/12/2010 10:04


Bonjour à tous,
Votre message est beau, Annie.
Merci de continuer à si bien nous parler de Pascal Sevran.
Marie-Pierre