Par Marie-Pierre, le 26-06-11

Publié le 25 Juin 2011

Bonjour chers amis,

Je pense à Pascal Sevran, chaque jour, je n'espère plus un hommage à la mémoire de Pascal Sevran à la télévision, ni la sortie d'un très beau livre souvenir avec ses plus belles photos, son parcours professionnel exceptionnel, ses plus beaux succès ainsi que ceux de Stéphane Chaumont,
qui me comblerait. Cela ne m'empêche pas de ne pas oublier Pascal Sevran à chaque instant.

Nous avons ses livres, ses disques, ses émissions télé enregistrées que certains doivent posséder, et bien sûr ce blog et la page facebook.

Je remercie les deux personnes qui persistent et signent pour perpétuer sa mémoire, et qui forcent mon admiration ; Ronan et Annie.

Je pense aussi à Stéphane Chaumont parti trop tôt lui aussi. Toute une époque. Nous sommes un petit nombre à ne pas les oublier, à continuer à les aimer.

Grâce à Pascal Sevran, après son départ, j'ai rencontré une Amitié rare, celle dont chacun rêve, moi, j'ai eu cette chance ; accueillir une véritable amitié durable, sincère, authentique.

Pascal Sevran, je vous garde dans mon cœur.

Je vous embrasse tous chers amis fidèles à Pascal. Marie-Pierre.

Rédigé par Ronan H

Publié dans #Témoignages et mémoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alexandrine Schwartz 22/07/2011 14:43


Bien sûr, Cher Pascal, que votre plume alerte me manque, de même que votre bel esprit toujours en éveil et,... aussi pas mal frondeur...

Mais, lorsque je vous regarde et que je vous écoute chanter, la belle ardeur et le plaisir que vous mettez dans l'interprétation de nos belles chansons françaises, sont si communicatifs que pour
moi, l'émotion est toujours aussi vive et,... vous êtes toujours vivant!

Même, depuis "l'autre côté de la rive"... Vous continuez de nous faire des signes et, vous resterez à jamais ce beau jeune homme au charme bien français, charme si cher à mon coeur, pour moi qui
vis désormais à l'étranger.
Une douce pensée pour Stéphane.

Très bons messages à tous les amis de Pascal.

Alexandrine le, 22 juillet 2011