27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 20:46

le 27 aout 2007, il disait :

Dix-huit heures trente. La lumière s'apaise sur Morterolles, quelque chose de moins brutal va commencer : l'automne. J'attends toujours cette saison avec gourmandise. Je continue à penser qu'il ne peut m'arriver que ds choses gentilles en automne, contre l'évidence meme. Stéphane et mon père sont partis en octobre, je suis né en octobre, et alors ? Ce mois-là ne me protège pas des chagrins. Je le sais, mais ne veux pas l'admettre.

Vos mots nous manquent tant cher Pascal.

Paola

Les petits bals perdus. journal posthume.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook