16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 21:37

montmartre.jpg

Pascal,

Il est tard. Ce n'est pas un soir comme tous les autres. Il me rappelle les moments que je prenais pour vous écrire. Ils étaient souvent propices à la réflexion, à la remise en question. Ils m'étaient chers ces instants-là. J'avais ce sentiment que l'écriture calmait un peu mon existence souvent mise à mal. Nous avions ce point commun.

J'aurais envie de vous écrire, mais je ne le peux plus. Et puis c'est mieux ainsi, maintenant. Il me faudrait vous dire combien le temps qui passe, m'est d'autant plus insupportable. Le papier à lettre n'a pas bougé, il a été rangé comme le reste. Nous remettons souvent de l'ordre dans notre vie. Et les mots que j'écrivais avec volonté et tristesse, ne sont plus que des pensées dans lesquelles, certains soirs je me noie. Ils ont pourtant un sens. Vous me l'aviez écrit et vous aviez raison.

Qu'aurai-je à vous dire maintenant alors qu'il y a quelques années je vous faisais part de mes inquiétudes, aujourd'hui disparues avec ceux qui en étaient la cause. Reggiani chantait "on a pas le temps, le temps nous a", il n'avait pas tort, j'en prends conscience chaque jours davantage.

Ainsi à défaut de l'autre, il me reste la mémoire...

Avec affection et estime.

R.H.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles