9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 07:45
Capture
Les jonquilles fanent, les lilas pâlissent et les roses, celles qui portent votre nom, fleurissent. Leur parfum me redit que le temps passe, il annonce votre départ : 9 mai 2008, impossible d'oublier que vous disparaissiez de notre monde, ce jour-là. De la stupéfaction à l'acceptation le chemin est bien long.
 
Vous aviez l'art de vous rendre terriblement attachant. L'attention que vous portiez à chacun d'entre nous était motivée par des raisons différentes sans doute. Tous les témoignages disent votre gentillesse et votre attention aux autres. Vous aviez une place importante dans le coeur des téléspectateurs. Grace à vos émissions ils retrouvaient leur jeunesse perdue dans les chansons. Ensuite, vous donnerez à des jeunes l'occasion de prouver leur talent, en venant chanter sur vos plateaux. La chanson française était votre passion. Aujourd'hui, nous attendons en vain la sortie d'un DVD  qui nous permettrait de voir ou revoir certaines de vos émissions. Est-ce donc un souhait irréalisable ?
 
Vous étiez un écrivain de talent reconnu très jeune. Ensuite votre plume saura dire dans vos journaux, la vie, la solitude, l'amour et la mort avec simplicité et réalisme. Vos livres me bouleverseront pour toujours. En partant vous nous avez laissé tout cela en héritage.
Alors, comment comprendre qu'aujourd'hui parler de vous, de votre oeuvre soit devenu désuet pour ne pas dire davantage. Nous sommes quelques-uns scandalisés de voir cela. Il faudrait donc admettre que l'oeuvre d'une vie, la vôtre a disparue devant les grilles d'un cimetière, un beau jour de mai. Quelle triste constatation !!!
Je n'accepte pas cette attitude. Je ne me tairai pas, aussi longtemps, qu'un lieu, certes virtuel, existera et me permettra de venir dire, la reconnaissance et le respect que je vous porte.
 
Vous aviez accepté de m'accompagner dans une période très difficile de mon existence. En m'offrant un peu de votre temps, de votre écoute et une correspondance suivie, vous avez modifié le cours de ma vie.
Vous étiez davantage qu'un homme de télévision, au sourire éclatant jouant avec les caméras des colères de théatre, vraies ou fausses.
Moi, j'ai le souvenir d'un autre Pascal, étonnant d'attention, gentil et bienveillant, presque timide. Je ne l'oublierai pas. Vous avez une place particulière dans mon coeur, vous me manquez, vos livres sont là près de moi, mais ils ne remplacent pas vos mots bleus.

J'écris ces mots via Internet, à quelqu'un qui n'existe plus, comme on parle aux étoiles certains soirs dans la nuit, avec l'espoir insensé que les absents nous entendent.
Stéphane vous chantait :
"Le temps qui nous reste sera-t-il celui qu'il nous faut ? " vous connaissez la réponse, et nous... Nous attendrons notre heure.
 
A tous les amis de Pascal, à ceux qui passent déposer quelques lignes sur le blog, à Ronan, j'adresse mon amical souvenir attristé en mémoire de lui.
Annie

commentaires

lacoste philippe 24/05/2011 17:40


mon epouse adore pascal ; elle est decede aussi en 2010 de la maladie que appel le crabe; j ai toute la biographie de pascal que mon epouse a lue et relue jusqu a sont dernier soupire , et elle est
parti avec un de ces livre ; pour sont dernier voyage, avant sont depart nous avont ete sur la tombe de pascal , et comme il le disait si bien ceux qui ne mon pas lu ne peuvent trouve ma tombe, le
petit muret au fond en haut , a lombre etc... ce petit cimetiere avec la riviere et ce lavoir ; sa si belle propriete , si bien soignee , que helas nous n avons pas pus visitees , et je crois que
mon epouse n en aurais pas eu la force; que de regret; la perte de ma petite femme qui me manque tant , et de se formidable artiste que la television a oublier et pourtant que de belle emision ; et
que de beau moment nous avont passe a regarde ces spectacles , un grand artiste qui nous manque; mais comme disait la chanson nous nous reverons un jour si dieu le veut ; donc a bientot cher pascal
; et a bientot egalement ma femme cherie ; que dieu vous garde aupres de lui en cette ettente ; et merci pour tout ces instant de bonheur aupres de toi; et merci pascal pour tes livres et tes
emmision qui lui ont donne des moment de joie et despoir.

philippe


Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles