29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 20:34

9 Les petits bals perdus


L'étonnement enfantin de Laurent Ruquier étonne de la part d'un garçon qui n'est pas né hier matin. Il en va toujours ainsi : "les gens du métier" ne pensent qu'à leur pomme. Ils laissèrent crever de solitude Guy Lux, Yves Mourousi, Denise Glaser, la liste est interminable. Qui pense encore à ma chère Jacqueline Joubert, à part ses enfants ? A Jacqueline Huet ? Il en ira de même pour toi, mon cher Laurent, et pour moi, naturellement. De tes rires et de mes chansons, il ne restera bientôt plus rien, n'ai aucun doute là-dessus.

Les petits blas perdus - Journal posthume de Pascal Sevran

commentaires

rene 12/06/2011 19:07


tout le monde lui est tombé dessus pour sa phrase sur les noirs c est bien triste pour lui
de toute façon
jacques martin est mort abandonné de tous
et dans ce genre cde metier une fois que vous n etes plus à l antenne à part quelques exeptions vous etes mort
c est pour ca que les vieux de la tele drucker,foucault,sebastien s'accroche à leur poste car une fois les projecteurs eteinds le public vous oublie tres vite et vous ne supportez pas cet abandon


Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles