1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 15:08

 4 Lentement, place de l'église

Il y a beaucoup de gens sur la terre qui pensent que malgré tout la vie vaut la peine d'être vécue, Stéphane était de ceux-là. Je le pense aussi, c'est pour la même raison que, contrairement à lui, la mort me préoccupe. j'écris contre elle sans illusion, mais j'écris. D'autres prient. Parades dérisoires à notre angoisse. Plus on réfléchit à la mort, penché sur une feuille de papier, à genoux dans une église, moins elle nous inquiète, dans ces moments-là nous la tenons à distance, elle devient inimaginable. Elle l'est.

Lentement, place de l'église de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles