4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 21:59

Lentement, place de l'église

 

Si l'on ne s'entend pas parfaitement avec soi-même on ne vit pas heureux et l'on ne saurait survivre à la disparition de l'autre. je m'entends bien avec moi. Je me sermonne, je me reprends, je ne me félicite pas à chaque heure de la journée, mais je considère que mes défauts sont supportables. Et mes qualités font que je ne m'ennuie pas avec moi. Tout est là, dans la capacité que nous avons de nous entendre avec nous-même puisque, de toute façon, personne ne nous écoute.

Lentement, place de l'église de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles