7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 18:21
5 On s'ennuyait le dimanche

"La pensée de la mort ne nous trompe pas, parce qu'en fait nous ne pensons jamais à la mort, même quand nous nous y efforçons. Peut-être mourrons-nous sans avoir jamais été confrontés fût-ce une seconde à l'idée de ce moment, le dernier."
François Mauriac a raison. Et d'ailleurs la vie ne serait pas tenable sans cette part de légèreté qui nous protège du désespoir absolu. Je n'admets pas la mort de Stéphane, mais je l'approuve chaque jour davantage, en revanche je ne crois pas vraiment à la mienne.

On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles