26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 10:50
2 Des lendemains de fêtes

- Tous ces amis qui vous trahissent, quelle honte quand même !
Je ne sais plus lequel de nous s 'était exclamé ainsi autour de la table familiale pour dire le sentiment général, mais je me souviens très bien en revanche de la réponse agaçée de François Mitterrand :
- Mais enfin, qui voulez-vous qui me trahisse sinon mes amis ?
Il faut toujours nous rappeler cette évidence. Les amitiés qui durent sont très rares, celles qui méritent ce nom. Nous aurons maintes fois au long d'une vie l'oaccsion de nous en plaindre. Notre déception (le chagrin est réservé à l'amour) vient de ce que nous nous emballons trop vite en nommant amitié ce qui n'est rien qu'un rapprochement de circonstances, une sensation, un caprice dans l'euphorie d'un moment. Après quoi, nous tombons des nues, pauvres nigauds que nous sommes, vexés de nous être trompés, une fois de plus.

Des lendemains de fêtes de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook