27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 21:50

On s'ennuyait le dimanche

Je me dis cela chaque matin, après quoi j'écris des livres, je chante, je cours à la télévision et chacun se réjouit de ma bonne mine. On se demande où je puise mon énergie. je n'en sais rien. Stéphane me manque comme jamais. Epuisé moralement et physiquement par ma course folle de l'hiver, sur les scènes et devant les caméras, lui seul pourrait m'aider à surmonter la mélancolie, le chagrin. Mais je n'aurais pas de chagrin s'il était là, c'est lui qui m'aurait dit : "tu n'as jamais été aussi beau."

On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran.

commentaires

beaufils 29/01/2011 18:27


Comme vous cher Pascal votre ami Philippe n'aime pas les anniversaires, et juge le sien aujourd'hui de " cruel " .
Je suis certaine que ses pensées sont montées prés de vous
vous devez lui manquer " cruellement",il ne peut plus vous demander conseil pour ses titres de livre .
Vous voyez que vous ne travailliez pas pour rien même si Stéphane n'était plus là, vous aviez tout un public , des amis , et votre famille qui étaient derriére vous .
Donnez nous un peu d'énergie nous en avons besoin, j'en ai besoin . Je vous embrasse .


Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles