Publié le 26 Août 2011

A Pascal, Qu'est ce que tu veux que je dise ? Que tout est fini, que tu ne reviendras plus , que tu manques beaucoup. Que tu es parti trop tôt . Que tu es un ange qui envoie la pluie sur les roses . Ton départ est une erreur, une défaite. De ne pas te...

Lire la suite

Publié le 1 Août 2011

En écho à la propre histoire sentimentale de la chanteuse, mais aussi à l'affaire Gabrielle Russier, ce tube apparaît comme un signe du destin. Elle venait d'avoir quarante et un ans. Plus de deux fois dix-huit ans, lorsque, le 17 janvier 1974, sortit...

Lire la suite

Publié le 1 Août 2011

La douleur qui s'accroche à mon bras droit au niveau du coude m'épuise. On me recommande un marabout, des tisanes d'orties et Françoise tient à ma disposition des huiles essentielles. je suis défait (ma mère prétend qu'il ne m'en faut pas beaucoup), l'énergie...

Lire la suite

Publié le 24 Juillet 2011

Bonjour, C'est en cherchant l'année où Isabelle (Aubret) a fait la 1ère partie des Compagnons de la chanson en tournée puis à Bobino que je suis arrivée sur votre blog. Je co-anime un blog dédié aux Compagnons et nous ne manquons jamais, lorsque nous...

Lire la suite

Publié le 25 Juin 2011

Bonjour chers amis, Je pense à Pascal Sevran, chaque jour, je n'espère plus un hommage à la mémoire de Pascal Sevran à la télévision, ni la sortie d'un très beau livre souvenir avec ses plus belles photos, son parcours professionnel exceptionnel, ses...

Lire la suite

Publié le 30 Mai 2011

Je pourrais aussi me tenir tranquille, ne pas écrire ce que je pense vraiment, trafiquer ici et là mes états d'âme, mes enthousiasmes ou mes détestations, trouver que, finalement, le monde ne va pas si mal. M'en foutre, au fond. Je pourrais m'abstenir...

Lire la suite

Publié le 13 Mai 2011

A l'heure où tout est fini, vous aviez souhaité dormir pour l'éternité près de ceux que vous aimiez. Désormais, c'est là, au-dessus du lac de Saint Pardoux que tout s'achève. Une douce pensée vers vous et Stéphane. Annie

Lire la suite

Publié le 10 Mai 2011

J'ai voulu dire au présent François Mitterand tel qu'il m'est apparu pendant vingt ans, avec ou sans le masque d'empereur romain qu'il mettait pour se protéger parfois du regard de ceux qui l'aimaient trop ou pas assez. Moi, j'ai aimé François Mitterand...

Lire la suite