3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 05:45

dalida

Bonjour à tous les amis de Pascal,
 
Le 3 mai est une date particulière, celle de la disparition de Dalida. Cette grande Dame de la chanson a tenu une place importante dans la vie de Pascal. Dans ses journaux, il y avait chaque année quelques lignes en mémoire de Dalida. Elle avait marqué sa vie,il avait écrit un livre,portrait touchant de "sa Dalida" et il lui avait offert des chansons éternelles que nous entendons encore avec bonheur.
 
"Stéphane me disait : " Dalida viendra nous voir cet été à Morterolles ? "
Quand Arnaud m'a dit : " Il faut penser à elle aujourd'hui ", c'est lui d'abord que j'ai revu : tellement en vie. Leurs souvenirs sont liés dans ma mémoire, le film de ce jour-là finit mal. Je le connais par coeur. Dalida n'est jamais venue à Morterolles, sur le chemin qui porte son nom, je marche seul sur les pas de Stéphane. Seul avec Arnaud qui me cherche. Je suis introuvable." (Lentement, place de l'église)
 
Inexorablement, le temps a fait son oeuvre. Dalida n'est plus, Stéphane et Pascal sont allés la rejoindre. Ce soir j'écoute  "Il venait d'avoir dix huit ans ". Oui, Cher Pascal le film finit vraiment mal.
Seule, demeure la petite musique de ma mémoire, je me souviens de vous trois et je me demande s'il existe encore un chemin Dalida...
Je vous adresse mon amical souvenir.
Annie
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 10:21
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 20:08

Pascal.PNG

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 19:28

Ainsi au fil des pages du net, on retrouve quelques rares perles...

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 15:44

5-On-s-ennuyait-le-dimanche-copie-1

Petites nouvelles des vies qui ne vont pas mieux que moi, ce serait trop injuste s'ils allaient bien, s'ils chantaient. C'est la mélancolie des autres qui rend la nôtre supportable. 

On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran.

26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 21:06

Bien sûr cette musique ne nous est pas étrangère, bien sûr cette vidéo ne nous est pas inconnue, mais comment ne pas la réécouter...

26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 21:04

Bonsoir à vous amis de Pascal,
Chaque année, j'attendais avec impatience la sortie de son journal intime, voilà c'est fini, je n'ai pas encore eu le courage de tout relire, il a su mettre des mots sur ma propre douleur et cela m'a aidé à avancer. merci à vous Pascal, vous avez retrouvé Stéphane tout la-haut et resterez toujours dans mon coeur. Paola de Corse.

20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 08:33

Bonjour,

J'habite dans une ferme à 7km de St Pardoux(87) et nous avons diminué notre activité agricole pour nous consacrer à la passion de mon mari : chanter. Nous avons créer "La Grange aux Chansons" qui fonctionne en repas-concert tous les samedis de l'été et sur réservation avec des groupes.Vous pouvez aller voir sur internetau nom de Jean-Claude Ribano ou les différentes parutions sur "ferme de quinsac"ou "grange aux chansons. Nous organisons un festival tous les ans en octobre sous le nom "Brin de culture". Si vous pensez que l'on peut faire quelque chose ensemble n'hésitez pas à me contacter. 

Merci de m'avoir lue.

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 06:17

De mémoire en souvenirs, Cher Pascal, impossible de vous oublier.

La relecture de votre long journal, dont je ne me lasse pas, me laisse, il est vrai,le coeur en miettes, tant vous écrivez bien et de manière si poignante sur l'amour... "l'Amour Brûlant..."
Puis, (la technologie aidant), je me console un peu, puisque chaque jour le beau chanteur fringant. "M. Charme" qui embellissait de jour en jour avec ses yeux aux langueurs océanes, vient avec sa belle vitalité et toute sa tendresse - pour un moment d'illusion - revivre et chanter dans mon salon, pour mon plus grand bonheur.

Vous voyez, Cher Pascal, vous avez si bien su me (nous) faire partager vos émotions, que la belle flamme que vous avez allumée dans ma (nos) mémoire(s) et dans mon (nos) coeur(s) ne veut ni ne peut s'éteindre.

Que toute la musique du ciel, de sa belle harmonie, et selon vos choix, vous accompagne vous, Cher Pascal, ainsi que Stéphane, sur votre chemin d'éternité.

Messages cordiaux à tous et à toutes Cher(e)s ami(e)s de Pascal.

Alexandrine

7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 20:57

327897 15829805 460x306

C'était le 14 juillet 1989. Deux- cents ans après la prise de la Bastille, La Rochelle prenait littéralement d'assaut un autre monument du patrimoine. Brandissant des banderoles (« Yvette on t'aime »), chantant et dansant, plus de 100 000 personnes font ce soir-là la fête à Yvette. On n'avait encore jamais vu ça sur l'esplanade de Saint-Jean-d'Acre.

Yvette Horner, la reine de l'accordéon, qui a joué la veille, à la Bastille, avec l'Orchestre national de jazz sous la direction de Quincy Jones, bat le record de fréquentation des Francofolies.

Trois siècles de guinguette

Ce roman d'amour entre la musicienne flamboyante et le public dure depuis des décennies. Car Yvette Horner a fêté ses 88 printemps en septembre 2010. Et le plus étonnant, c'est qu'elle n'a jamais raccroché les bretelles. La preuve : elle jouera dans quelques jours, au côté de son ami André Verchuren, au Parc des expositions de La Rochelle, transformé en guinguette géante.

« La Plus Grande Guinguette du monde » : tel est le nom d'un spectacle pour le moins original, créé en 2004 par Nuits d'artiste et André Musette, qui va sillonner les routes de France pour sa septième saison. Il s'agit d'une production à la fois musicale, historique et joliment festive, le public étant invité à guincher entre les séquences, sur des airs de, sur des airs d'a, sur des airs d'accordé, accordéon… Et ces airs-là, il y en aura pour tout le monde, car le spectacle retrace la culture guinguette de 1715 à nos jours. Près de trois siècles de piano à bretelles !

Avec le couple star formé par Yvette Horner et André Verchuren, mais aussi Louis Corchia, Jérôme Richard, les chanteurs Isa Pech et Marc Pascal (ils ont débuté dans l'émission de Pascal Sevran), accompagnés du Grand orchestre de Mathieu Chocat.

Une piste de 400 mètres carrés, bordée de petites tables, est réservée au bal populaire. Pendant cinq heures.

Alors, suivez Gainsbourg et :

« Accordez, accordez, accordez donc

L'aumône à l'accordé l'accordéon ».

Pratique : « La Plus Grande Guinguette du monde », mardi 8 mars, à 14 heures, au Parc des expositions de La Rochelle. Renseignements et réservations au 08 92 70 04 62.

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles