10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 18:30

1889458297 ID3600356 11plana 143815 02AP3M 0

 

La célèbre interprète de “Riquita” s’est éteinte chez elle à l’âge de 95 ans. Elle était la doyenne des chanteuses françaises.

En 1968, avec son entraînante et gaie reprise de “Riquita”, une chanson des années 1920, Georgette Plana avait connu un immense succès.

« Elle n’avait qu’une corde vocale qui fonctionnait », nous confie son ami Didier Ouvrard, qui fut le programmateur de l’émission de Pascal Sevran, “La Chance aux Chansons”, très ému par la disparition de la chanteuse. « Je pense que “Riquita” avait été faite pour Georgette. »

Née le 4 juillet 1917 à Agen, Georgette Plana avait débuté à Bordeaux comme danseuse de music-hall avant de monter en 1941 à Paris où elle avait notamment chanté avec Bourvil.

Elle se marie à la fin des années 1940 avec Jean. « Le seul et unique amour de sa vie », précise Didier Ouvrard. Dans la foulée, elle quitte la scène.

Son ami Didier Ouvrard : « C’était un éclat de rire, Georgette ! »

Après avoir interrompu sa carrière pendant une vingtaine d’années, elle fait un come-back en 1968 en reprenant “Riquita (jolie fleur de java)”, une chanson des années 1920. « Georgette n’a pratiquement enregistré que des reprises. Elle avait inventé le terme “cover” avant qu’il n’arrive jusque chez nous », plaisante Didier Ouvrard. Elle en vendra 450.000 exemplaires et prendra la première place du Hit Parade. En 1969, elle passe même à l’Olympia avec Antoine.

Jusque dans les années 90, elle fut l’une des invitées régulières de “La Chance aux Chansons”, l’émission de Pascal Sevran. En 2004, l’animateur lui avait remis la légion d’honneur.

La chanteuse s’est éteinte chez elle à l’Isle-Adam (Val d’Oise) dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 95 ans, entourée de ses enfants et petits-enfants, a indiqué la maison de disques Marianne Mélodie.

« Elle respirait la joie de vivre, Georgette. Qu’elle aimait rire ! Elle n’avait que des rires à distribuer. C’était un éclat de rire, Georgette ! », raconte Didier Ouvrard. « Chaque jour, à 16 heures, elle buvait une coupe de champagne. C’était sa grande récréation ! »

Nicolas Dewaelheyns.

« À Bruxelles, elle s’était fait draguer par Maurice Chevalier »

« Lors d’un concert à Bruxelles où elle faisait sa première partie, Maurice Chevalier n’arrêtait pas de la draguer », nous raconte Didier Ouvrard. « Il l’avait invitée à danser un slow sur scène. Elle trouvait que c’était bien de s’afficher avec Maurice Chevalier et elle avait accepté. Bien des années plus tard, elle se souvenait que le personnage avait des pellicules sur les épaules. Et elle en riait aux éclats. »

Article soirmag - 10/03/2013

commentaires

Outlook tech support and troubleshoot help number 09/05/2014 14:36

I am a big fan of Georgetta Plana. She is the best musical hall dancer I have ever seen. She had a unique style of performance. Hardworking and dedicated artist like her are hard to find these days. Thanks for sharing this.

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles