/ / /

Fidèle à son credo, Pascal Sevran continue de promouvoir la chanson française avec la même passion qui l'anime depuis ses débuts : des refrains populaires, des airs d'antan mais aussi des invités vedettes et de jeunes talents. L'animateur revient sur la recette d'un succès qui dure et ne se dément pas. (Chanter la vie passe tous les dimanches à 12h05 sur France 2).

Quel bilan tirez-vous de cette année ?
Pascal Sevran: La tranche horaire du dimanche midi était réputée imprenable. Elle fut celle de Michelle Cotta avec Polémiques, de François Henri de Virieu avec L'Heure de vérité, et bien avant eux, de Denise Glaser qui présentait l'émission Discorama à la même heure. C'était une fierté mais aussi un vrai défi d'occuper cet horaire à mon tour. Non seulement l'audience est au rendez-vous mais l'émission semble fédérer à cet horaire un public plus large qu'en semaine à l'époque de La Chance aux chansons : toute la famille s'y retrouve.

Comment expliquez-vous que vous continuiez à rencontrer le même succès qu'auparavant ?


J'ai toujours tenté d'être fidèle à mes envies et à mes goûts tout en essayant de faire plaisir au public. Lorsque j'ai commencé à faire de la télévision, beaucoup trouvaient désuet mon goût pour les chansons du passé. A travers mes émissions, j'ai pourtant contribué à les remettre à la mode et j'ai pu m'apercevoir qu'au fond les Français aimaient se retrouver autour de ces airs et de ces mélodies. Cela était vrai hier, mais cela se vérifie encore aujourd'hui : en témoigne le succès rencontré par Patrick Bruel avec sa reprise des standards de l'entre-deux-guerres. En plus, j'ai toujours tenu à proposer au public des variétés différentes en laissant par exemple une place pour des chanteurs s'adressant à un public de jeunes : pour ne citer qu'elles, Hélène Ségara ou encore Lorie ont débuté chez moi.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de l'année ?

Je garde bien évidemment en mémoire le passage de Patrick Bruel. Il est revenu comme il me l'avait promis lors de la dernière de La Chance aux chansons. Mais aussi la venue de Linda Lemay, une de mes plus découvertes à l'époque, ou encore le passage de Renaud. Mais j'ai aussi à l'esprit le souvenir de jeunes artistes qui seront peut-être les talents de demain.

Vous souhaiteriez qu'on se souvienne de vous comme d'un parolier, d'un écrivain ou d'un animateur ?

On se rappellera à mon bon souvenir à travers une ou deux chansons, peut-être quelques livres et ma carrière à la télévision. Mais je préfère m'occuper du temps présent et faire de mon mieux pour partager ma passion, mes engagements et mes émotions...
Ronan

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles