1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 20:26

 8 La mélancolie des fanfares

Comment Marie va-t-elle décripter ce brouillon de quelques quatre cents pages ? Chaque année, je me pose la question à la fin du mois d'août avant de lui abandonner lâchement mon manuscrit, pas tellement raturé, mais gribouillé façon docteur, sûr que le pharmacien devinera. Lorque je doute de l'orthographe d'un mot, une arabesque, un zigzag m'évitent de chercher dans le dictionnaire. Si je laisse filer une idée ou le balancement de ma phrase pour vérifier un accord de participe, un imparfait du subjonctif, je suis foutu. Alors j'écris, non pas vite, mais sans m'attarder. Je viens de relire des pages au hasard. Sera-t-il d'un bon cru, ce journal improbable, au printemps ? Pierres S. me le dira. On retrouvera dans " La mélancolie des fanfares " la " petite musique" qui plaît à quelques uns, des coups de cuivre aussi, de " grosse caisse", dirat-on si l'on est moins aimable.
On dira tout et son contraire. Peut-être rien.

La mélancolie des fanfares de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles