18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 20:09
3 On dirait qu'il va neiger
Les choses sont plus simples, le médecin m'inspirait des fantasmes pressants, et je n'ai pas pensé à ma grand-mère quand il me déshabilla. Elle m'aurait pardonné, elle qui avait, paraît-il, la "cuisse légère". Les enfants ont de grandes oreilles, nous appelions "Tonton" les messieurs qui habitaient chez elle. Ce n'était pas un défilé. Je n'en ai connu que deux, peut-être trois. Ma grand-mère Yvonne était impeccable, elle mettait de la poudre de riz qui sentait bon quand nous l'embrassions. Son indéfrisable ne laissait aucun doute, même au réveil. "Cuisse légèreé, c'était vite dit en ce temps-là. Je ne suis pas certain qu'elle méritait une si délicieuse réputation.

On dirait qu'il va neiger de Pascal Sevran.

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce blog a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook

Anciens Articles